Frania Haverland temoigne sur l’enfer des camps auprès des élèves   Mise à jour récente !



Les classes de seconde GT et de BTS 1 PA et ACSE ont assisté ce 26 février 2018 au Conseil Départemental de la Corrèze au récit poignant de Frania Eisenbach Haverland, qui est revenue pour la troisième fois en Corrèze, pour témoigner auprès des élèves des collèges environnants, de l’enfer qu’elle a vécu de l’âge de 13 ans à 19 ans, dans les ghettos puis dans les camps de concentration.

A la veille de ses 92 ans, ce jeudi 1er mars 2018, elle relate inlassablement des épisodes forts de cette période pour nous aider à mieux comprendre l’univers concentrationnaire et la barbarie nazie, « sans haine » nous avoue-t-elle.
Alain Rivet, son accompagnateur et complice, lui- même fils de déporté et membre du bureau exécutif de la Fédération Nationale des Déportés et Internés Résistants et Patriotes, nous a confié que Frania était suivie ces jours – ci par une équipe télévision, afin de réaliser un reportage qui sera diffusé prochainement sur France 2.

L’an passé le 5 avril 2017, c’est le lycée Edgard Pisani qui avait eu le privilège de la recevoir au sein du lycée, pour une rencontre avec toutes les classes de l’établissement. Ce témoignage avait été associé à celui de Jean Viacroze 102 ans, ancien résistant qui a fait partie de la terrible rafle à Tulle le 9 juin 1944 par la Division Das Reich. Il sera avec 149 autres, déporté le lendemain pour Dachau. Il fait partie des 48 qui ont survécus et le seul aujourd’hui à pouvoir témoigner.