Les élèves de seconde professionnelle deviennent des formateurs…


Aujourd’hui médecins, sage-femmes, personnels de crèches. . . se forment  partout en France, conscients des dangers que les perturbateurs endocriniens font courir aux enfants. Les élèves de seconde professionnelle seront demain parents, seront demain des professionnels au contact d’enfants.

Aussi il est urgent de leur apprendre à reconnaître les substances dangereuses et apprendre à faire autrement.

Les élèves se sont très impliqués, à tel point, que nous organisons, dans le lycée, sur le pôle EFS, le vendredi 7 juin prochain, la première journée de formation aux dangers des perturbateurs endocriniens à destination les professionnels de la petite enfance déjà en exercice.
Aujourd’hui les élèves ont fabriqué aussi bien de la lessive, de la pierre d’argent, du produit vaisselle, du dentifrice, des produits cosmétiques,  et… de l’huile spéciale « lange » des petits. 

Tous les produits sont fabriqués à partir de matières premières simples, non onéreuses et sans substance chimique dangereuse.

Nous avons aussi cuisiné un repas complet sans pesticide ou autre additif nocif.

Les futurs professionnels des services à la personne  du lycée, savent comment protéger les cerveaux des enfants. . .